Actualités réseaux sociaux : semaine du 3 Décembre 2021

Actus réseaux sociaux - semaine 03 décembre 2021

Cette semaine, les actualités réseaux sociaux font la part belle aux influenceurs. On apprend notamment que beaucoup d’Européens seraient prêts à changer de vie presque du jour au lendemain pour … devenir influenceur à temps plein sur TikTok ! Et vous, ça vous brancherait ?

10% des européens rêvent d’être influenceurs sur TikTok

Les européens, selon une récente étude de Morgan Stanley reprise par Bloomberg, se disent prêts à quitter leur boulot dans les six prochains mois pour effectuer une reconversion des plus surprenantes… celle d’influenceur sur TikTok ! 

Une personne sur dix interrogée parmi plusieurs pays d’Europe (Allemagne, France, Espagne, Royaume-Uni et Italie) pourrait envisager de sauter le pas si on lui en donnait l’occasion.

Cela dénote-t-il une importante transformation sociologique sur nos mentalités ? Si beaucoup pensaient que le retour relatif à la normale après la pandémie nous ferait reprendre nos petites habitudes d’avant, il en va tout autrement. 

Il semblerait que la liberté d’entreprendre, la promesse d’un salaire nettement plus élevé et la flexibilité des horaires jouent un rôle dans ce choix. Et, sans doute aussi, la recherche de la célébrité.

Le confinement a permis aux Européens de réaliser qu’ils pouvaient gagner de l’argent autrement qu’en allant au bureau, et ce par de multiples moyens : revente d’articles en ligne, NFT, créations de vidéos sur les réseaux sociaux, etc. 

De nouveaux modèles sont en train de s’ouvrir et je pense que le monde du travail s’en trouvera bouleversé d’ici quelques années, et c’est tant mieux !

10 pour 100 des européens rêvent d’être influenceurs sur TikTok
Influenceur, un job de rêve ? © Freepik

Le PDG Jack Dorsey quitte Twitter

Le big boss de Twitter quitte le navire et démissionne de la présidence du réseau social à l’oiseau bleu. C’est ce qu’il a annoncé dans un tweet bref mais clair. 

Il faut dire que Jack Dorsey est en poste depuis plus de quinze ans dans l’entreprise qu’il a cofondé.

Il pense qu’il doit passer le flambeau à la relève après autant de bons et loyaux services. Enfin, loyaux, c’est sûr. Bons, c’est autre chose. L’homme est critiqué par des investisseurs pour le fait d’avoir combiné sa casquette de PDG de Twitter avec celle de dirigeant de Square, son autre entreprise. 

C’est donc une nouvelle page qui se tourne pour Twitter, le directeur technique prenant désormais sa place.

Le PDG Jack Dorsey quitte Twitter
Une nouvelle page se tourne pour Twitter. © Freepik

Les marques vont de plus en plus se rapprocher des influenceurs

Lorsque l’on interroge les marques sur l’influence marketing, c’est-à-dire le fait de créer une stratégie de communication avec les influenceurs, elles sont unanimement persuadées que c’est un levier indispensable.

D’ailleurs, elles comptent mettre davantage d’argent en ce sens.

Les marques ont bien compris le pouvoir de l’influence sur les réseaux sociaux. 

En effet, un influenceur possède en général une base de followers fidèles et très segmentés. 

Je vous en parlais il y a quelques jours dans mon article consacré au social selling : les années à venir seront marquées par le fait que les réseaux sociaux vont remplacer les sites e-commerce !

Les marques privilégient à 95% l’utilisation d’Instagram, encore très loin devant TikTok. En tout cas, pour le moment…

Les marques vont de plus en plus se rapprocher des influenceurs
L'influence marketing va-t-il supplanter les sites de vente en ligne ? © Unsplash

Facebook serre la vis sur la sécurité

Certains utilisateurs Facebook à risque, comme les politiques ou les journalistes, vont avoir pour obligation d’utiliser une sécurité à deux étapes pour accéder à leur compte.

Vous connaissez déjà ce procédé et vous l’utilisez sans doute pour vos opérations bancaires ou autres manipulations sensibles sur Internet. 

Si elle est optionnelle sur Facebook, le réseau social va rendre cette manipulation absolument obligatoire pour protéger les données sensibles de certains de ses usagers qui seraient susceptibles de se faire hacker. 

Un simple mot de passe, aussi compliqué soit-il, ne suffit plus. Voilà qui devrait donc rassurer son monde. 

Cette annonce rentre dans le cadre du programme Facebook Protect, visant à réhabiliter la sécurité et peut-être aussi à faire taire les critiques quant à l’utilisation des données personnelles par Facebook, même si c’est un tout autre sujet.

Facebook serre la vis sur la sécurité
Plus de sécurité sur Facebook © Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut
Retour haut de page